Ecoles du cor dans le monde

Reflet des traditions historiques, bien entendu plus orales et culturelles que formelles et rigides..

Portrait de Bichette

Lors d'un voyage à Moscou il y a quelques années, il y avait un nom qui revenait souvent quand on parlait de cornistes : celui de Stanislas Davidov. Comme il ne semble pas exister de disque de lui, voici quelques une de ses prestations live jouées toutes sur un bel Holton "rosé" :

https://www.youtube.com/watch?v=Bew3xS2L1jo

https://www.youtube.com/watch?v=LGSTioKAXRA

https://www.youtube.com/watch?v=ZaJFr-i6nAQ

https://www.youtube.com/watch?v=67v-8ETRtSw 

https://www.youtube.com/watch?v=4T0Sg9yYKDc

 

 

 

 

Voici un autre enregistrement de Stanislas Davidov dans une pièce typique du répertoire de son pays : la Rêverie de Glazounov :

https://www.youtube.com/watch?v=6YJXbRi6eWo

Cette interprétation a eu lieu lors d'un hommage posthume qui a été rendu à Analy Diomin (1932-2013), grand corniste russe qui a été le cor solo attitré de Svetlanov pendant de nombreuses année et professeur au Conservatoire de Moscou.

 

 

Pour continuer ce petit voyage en Russie, voici une version "sans fard" ni montage du mouvement lent du Concerto de Glière par un autre corniste moscovite actuellement en vue : Alexei Fouroukin

https://www.youtube.com/watch?v=Y2ugLBxXPNk

Certains d'entre vous connaissent peut-être cette belle version du solo de 3 cors du 2e mouvement du Concerto pour violoncelle de Dvorak par le pupitre de New-York mené par le légendaire Philip Meyers (étrangement doublé...) : https://www.youtube.com/watch?v=tH7GmADipv8. Une comparaison avec une interprétation moscovite datant d'une vingtaine d'années auparavant révèle de surprenants points communs (https://www.youtube.com/watch?v=RMQ3CFcP1MI - aller à la 23e minute) ; outre les affinités sonores, le 2e cor de la version russe (probablement Felix Aérounian) joue un cor américain... Ce corniste peut être vu en tant que 1er cor dans ce qui semble être la création du Concerto n. 2 pour violon de Chostakovitch à Moscou en 1967 : https://www.youtube.com/watch?v=RD0ORIm6bGw - aller à 19 min. 20 sec.

 

 

Il n'existe pas beaucoup d'enregistrements de Mahler datant de l'ère soviétique : ceux réalisés par Kondrashin dans les années 60 et 70 (à une époque où peu d'orchestres français s'aventuraient dans ce répertoire) ne sont pas dénués d'intérêt. Le scherzo de la 5e symphonie gravé vers 1974 par l'Orchestre de la Radio de Moscou offre de beaux passages de cor ; bien que le soliste de cette formation était Boris Afanasiev, il est probable que le corniste que l'on entend dans cette version soit Yuri Stepanov (né en 1937), un "gars inconnu d'part chez nous" qui est était réputé pour sa sonorité et son assurance. 

https://www.youtube.com/watch?v=4neqYj_PCjk (pour les plus pressés, aller directement à 29', 31'10, 33'50, 38'05)

Il est également possible de trouver sur I-tunes un live de cette symphonie enregistré par le même orchestre à la même époque (décembre 1973) dans laquelle le 1er cor  - apparamment pas le même que celui de la version de Kondrashin - développe un jeu très "généreux" ; le style est ici plus proche de celui de Boris Afanasiev. A découvrir absolument !

 

 

 

Youtube recèle plusieurs vidéos d'un jeune corniste (probablement encore élève) qui évolue dans la région de Moscou : il s'appelle Vladimir Mezentsev - Владимир Мезенцев. Le live qui suit, réalisé l'année dernière, permet d'avoir un bel aperçu de son talent : https://www.youtube.com/watch?v=Sj1YW06z8Dw. Une autre vidéo montre néanmoins la faculté d'adaptation, en terme d'instrument et de style, de ce jeune interprète : https://www.youtube.com/watch?v=U867GL0fI08.

Avant que les cornistes londoniens puis viennois aient l'ingénieuse idée de se réunir en grand nombre pour souffler allègrement dans leurs instruments, il semble que l'idée ait germé un peu plus à l'est au début des années 70. Outre le jeu brillant des cornistes (menés par Vitali Bujanovsky), cette vidéo est un vrai bijou de mise scène !...

https://www.youtube.com/watch?v=qNsj6RUEGHo